Vous êtes ici : 

Etat civil en ligne

L'intégralité de l'état civil des communes de la Côte-d'Or, conservé aux Archives départementales de la Côte-d'Or, a été numérisé et mis en ligne. Il est disponible à la consultation sur notre site dans la rubrique Archives en ligne, Registres paroissiaux et état civil. Les suites de l'état civil numérisé, autrement dit les périodes postérieures à celles diffusées sur le site, sont à consulter dans les mairies des différentes communes ou au greffe du Tribunal de Grande Instance de Dijon.


Etat civil numérisé (XVIe-1910)

Les images des tables décennales de l'état civil (1802-1902) sont issues de la numérisation des documents originaux. Elles sont accessibles sur ce site internet depuis janvier 2006.

Les images des registres paroissiaux et d'état civil sont issues de la numérisation des microfilms pour la période antérieure à 1865 et de de la numérisation des originaux pour la période la plus récente (1866-1907 environ). Elles sont accessibles sur ce site internet depuis septembre 2006.

La numérisation des microfilms correspondants aux registres paroissiaux et d'état civil a été entreprise en 2006 pour disposer d'un support de substitution (fichiers en mode image) pratique, duplicable et facilement diffusable. Les microfilms utilisés lors de la numérisation sont des copies récentes des masters produits par la Société généalogique de Salt Lake City (Utah, USA) qui, de 1969 à 1973, a microfilmé la collection la plus complète des registres originaux de chaque commune (collection départementale ou communale), de l'origine à 1862 (cote 5 MI). La série de microfilms 2MIEC produite en interne par les Archives départementales de la Côte-d'Or depuis la collection départementale des registres d'état civil a également été utilisée en complément.


De 1802 à 1902, les tables décennales ont été établies en trois exemplaires (commune, tribunal de première instance, préfecture). C'est à partir de la collection constituée en préfecture, puis versée aux Archives départementales de la Côte-d'Or, que la numérisation des tables a été entreprise.

Il convient de noter que lorsqu'un chercheur ignore le lieu précis où ont vécu ses ancêtres, il devra parcourir les tables décennales de plusieurs communes. Pour la période considérée, aucun fichier ne permet en effet d'engager une recherche globale par patronyme.

Pour la période 1792 - an X, durant laquelle les tables décennales étaient tenues en double exemplaire seulement (commune et tribunal, il en va de même depuis 1903), les Archives départementales de la Côte-d'Or conservent l'exemplaire du tribunal, sauf pour les communes de l'arrondissement de Beaune, totalement déficitaire. La consultation de cet exemplaire, pour l'instant non numérisé, n'est possible qu'en salle de lecture.

Articles associés :

< Retour aux informations